La Nouvelle République, le 15/06/2020

« Deux-Sèvres : une enquête en ligne sur les violences familiales »

« Témoins ou victimes de violences sexuelles ou sexistes, avant ou pendant le confinement, ont jusqu’au 31 juillet pour y participer. Durant la période de confinement, la gendarmerie nationale à elle seule est intervenue 3.367 fois pour des violences au sein des familles dans la région Nouvelle-Aquitaine : un chiffre en hausse de 59 % par rapport à la même période en 2019. » Retrouvez l’ensemble de l’article sur lanouvellerepublique.fr.